05.10.07

Samedi 11 Août 2007 -cérémonie funérailles-

Nous nous réveillons difficilement à 6h (les autres cousins, cousines, oncles, tantes, sont, eux, déjà près depuis au moins une heure!).
Le Pasteur protestant arrive à la maison familiale à 7h.

Tout le monde s'affaire et se met en tenue. Yououh je suis contente d'enfiler mon boubou (ou "cabas") cousu dans le même tissu pour toute la famille... scèance photo obligatoire pour mémoriser ces instants pleins de couleurs :


cameroun_084
(ma cousine Ophélie, moi, et 2 petits cousins/cousines)

cameroun_085
(Ben, 'Bébé'et une autre cousine, Max et Mireille)

cameroun_086
(La petite soeur de 'bébé' et moi)

La commémoration commence dans le jardin, sous le petit patio abritant la tombe de la grand-mère Eve Ngoe Mouaha. Au Cameroun, la famille enterre les membres de la famille décédés dans un coin spécial de leur jardin, de leur cour, etc ... Ainsi, ils restent près d'eux à jamais. Tout est très sollenel, le discours du pasteur altère entre français et camerounais. Certaines personnes sont en larmes, notamment une vieille belle-soeur de la défunte, ce qui m'émeut pas mal (D'autant plus que quand les africaines pleurent ce n'est pas de petits sanglots étouffés, mais de grand cris stridents : toute la rue doit savoir que l'on est tristre!).

Vers 9h, nous prenons le taxi pour aller à l'église protestante "Likak". C'est très sommaire, elle parait encore "en construction". Comme l'exige la religion, aucune Icône n'est représentée, et les femmes doivent se couvrir la tête.
En attendant l'arrivée du Pasteur, les chanteuses de la chorale entonnent quelques airs pour se chauffer la voix. Rien à voir avec les chants mornes que l'on pourrait entendre dans les églises françaises catholiques : là, il s'agit presque de chants gospels, mais à l'africaine! C'est génial, je m'empresse de filmer la scène!

(Voir posts suivants -oui, je suis un boulet, je ne sais pas comment intégrer les vidéos dans un article! -_- )

Puis le Pasteur arrive, se place sur son estrade et se met lui aussi à suivre les chants en battant la mesure avec ses bras et en souriant. Puis ils s'arrêtent tous, et la messe commence. Tout est en Bassa et en français. S'en suivent d'autres chants, et même une petite danse avec "instruments", que je filme avec soin. Tout est très vivant! Maxime me dit que les messes du centre de Cameroun le sont encore plus, et qu'il nous montrera peut-être ça.
(voir vidéos suivantes)

Vers 11h, on se rend à la salle "Maxima" où aura lieu le repas conviant tous les membres (une soixantaine!) de la famille. Nous préparons tout (tables, couverts, etc), puis vers 13h30, les 1ers invités arrivent. Une chorale était venue spécialement pour l'occasion.

Le temps que tout le monde arrive, papote, etc ... nous commençons à manger à 17h! (ça fesait 11h que nous n'avions rien avalé!). En détails :
poissons braisés (3 de 16kg chacun!), poulet fumé, porc fumé, foufou, gâteau de pistache, gâteau de haricots "koki", galettes de riz "Ablo" (origine Togolaise, blanc et sucré), manioc, plantains, ndolé, ignames (sorte de pomme de terre, blanche ou jaunâtre), à boire à gogo ... ^^
Bref, un vrai festin!

Le ventre plein, l'ambiance est montée d'un cran et tout le monde s'est mis à danser sur du makossa!
Je ne me joins malheureusement pas à eux : depuis ce matin j'ai des maux de ventre, des aigreurs ... Vive Maalox et Smecta!

Benjamin ne laisse pas les africaines indifférentes, et il se fait ouvertement draguer par une Danielle "chaude comme une baraque à frite!" :-)

A 20h30, on a pris le taxi pour se rendre en ville aller boire un verre avec la cousine de Mireille. Notre choix se porte sur le bar-cabaret "Savane", où 3 clanpins se mettent à chanter en playback-de-la-mort sur de Céline Dion, et autres merveilles musicales ... Kitsh assuré et complètement tordant! ^^

De retour à la maison, nous sommes exténués et nous endormons sans aucun problème ...


Posté par Lilly Seewald à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Samedi 11 Août 2007 -cérémonie funérailles-

Nouveau commentaire