13.09.07

Mardi 7 Août 2007

Nous sommes retournés au marché avec Mireille. Un vieil homme fou (sens propre du terme, malade psychiatrique) qui portait des dizaines de chaussettes accrochées à des ficelles autour de ses bras, sa taille, ses chevilles et ses cuisses, m'a interpellée et m'a suivi sur quelques mètres en baragouinant des choses incompréhensibles (j'ai juste entendu "la blanche") ... Il y a énormément de malades mentaux qui errent ainsi dans les rues, tout simplement parce qu'au Cameroun, il n'existe pas d'instituts spécialisés, d'hôpital psychiatrique.

Ben et Mireille 'bis' (il s'agit d'une amie de Mireille, qui porte donc le même prénom -apparemment courant par ici!-, d'où le 'bis' pour mieux comprendre! ^^) sont partis de leur côté afin de trouver un balafon, une sorte de petit xylophone typique. De petites calebasses sont placées sous les planches de bois, servant de caisse de résonnace, et offrant ainsi un son plus doux.


balafon

Malheureusement, le vendeur qu'ils sont allés voir n'avaient que des djembé à proposer.

De retour à la maison, Mireille nous prépare un succulent repas typique : du folon, accompagné de patate douce, et de bananes plantains bouillies. Le folon est une plante moins amère que le ndolé, mais qui suit le même processus de préparation : Des feuilles que l'on émince, que l'on plonge dans l'eau bouillante parfumé au natron carbonate naturel hydraté de sodium cristallisé. On le lave, on le pétrit jusqu’à ce qu’une mousse s’en échappe complètement, certifiant l’évasion de l’amertume. Puis on le cuisine en le  mélangeant à un cocktail d’arachides, d’oignons, d’ail, de cube Maggi, de viande et de piment. C'est vraiment délicieux!

img207Après avoir digéré, nous nous rendons pour la première fois au marché artisanal. A peine le pied posé, chaque vendeur essaye de nous attirer vers son stand "viens chez moi! petit prix d'ami!". Il y a plein de choses magnifiques à voir, le bois se mélant au cuivre, à l'argent et au cuir. J'aurais envie de tout acheter!

Nous apprenons bien vite, qu'encore une fois, notre couleur de peau nous porte préjudice : les prix qu'ils nous donnent sont au moins 3 fois plus cher que le prix qu'ils feraient pour un camerounais. Heureusement, Mireille est avec nous, et connait le système. Lorsqu'ils nous voient accompagnés d'elle, il baisse automatiquement leurs prix ...

Je me restreint à quelques achats-souvenirs pour mes amis, ma famille et moi, me promettant d'y revenir et de remplir mes sacs!

Sur le chemin du retour nous croisons un vendeur portant un saladier sur sa tête. Voyant que nous l'observons, il s'approche de nous, et abaisse le récipient, afon de nous montrer ce qu'il a à vendre. Et là ... des centaines de grosses larves blanches à têtes noires étaient entrain de se tortiller à l'intérieur! Pouaahh! Nous lui demandons ce qu'il fait avec ça, connaissant très bien la réponse. Il nous répond qu'il les mange en les faisant cuir, et que c'est très bon! Hum, ce sera sans moi sur ce coup là!

J'adore découvrir de nouvelles saveurs, me dire "ça, je n'en mangerais qu'une fois dans ma vie, il ne faut pas mourir idiot"... Mais tout ce qui est larve, chenille, araignée, me dégoute littéralement, je ne peux pas en toucher une. Si encore elles avaient été préparées, coupées en petits morceaux dans une sauce... à la rigueur! :-S
En parlant de nouvelles saveurs ... du soir même nous Max, Mireille et moi avons gouté ... de l'éléphant! Bon, d'accord, bouhhh c'est pas bien, espèce protégée, etc... Mais ce n'est pas comme si je l'avais tué après tout! C'est très rare d'en manger, même ici en Afrique (Mireille n'en mangeait que pour la 2ème fois de toute sa vie!). Cela dégageait une odeur très forte de viande faisandée, assez écoeurante. La consistance était filandreuse comme le boeuf, mais un peu plus "farineuse", plus fondante sous la langue. Un goût très fort, indescriptible, car ne ressemblant à aucune autre viande que j'avais goûtée auparavant ...
Max n'a pas du tout aimé, et je n'ai pas non plus trouvé ça exquis ... Mais "au moins j'aurais goûté"!
En résumé, je préfère observer l'éléphant dans une savane, que dans mon assiette!





Posté par Lilly Seewald à 23:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Mardi 7 Août 2007

    hhaaa , il devait trop faire peur le vieu malade !!!!!
    Pouah dégeux l'éléphant !

    Posté par vanillasweet, 14.09.07 à 17:53 | | Répondre
  • dééégggeeuuxxxx les larves !!!beurk !

    Posté par vanillasweet, 14.09.07 à 17:54 | | Répondre
  • aaaaaaaaaaaaaaaaaah moi la protectrice des animaux te demande comment tu as pu goûter à ça?

    J'aurais jamais pu, comme le kangourou en Australie. Je ne pourrais jamais...

    Mais bon tu n'es pas une ancienne végétarienne, donc bon... LOL

    Biz

    Posté par CuriOus world, 17.09.07 à 09:03 | | Répondre
Nouveau commentaire